L'orthèse crânienne pensée pour le bien-être de bébé

Après la prise d’empreinte de la tête de votre bébé par scanner réalisée lors du premier rendez-vous avec l’orthoprothésiste, le casque sera fabriqué sur mesure dans un délai de 7 à 14 jours.
Le casque Kinoo doit être ajusté régulièrement pour s'adapter à la croissance de la tête et optimiser les résultats de votre bébé. Les visites de suivi permettent également de s'assurer que le casque convient à votre bébé et qu'il fonctionne correctement. Selon la durée de traitement et de la croissance de la tête de votre bébé, nous serons peut-être amenés à fabriquer un nouveau casque gratuitement.
Votre bébé sera vu en consultation de suivi environ une fois par mois afin de contrôler le casque et l’évolution de la tête de votre bébé. L’orthoprothésiste effectuera éventuellement des ajustements en fonction de la croissance de son crâne.
Le traitement de la plagiocéphalie par un casque Kinoo peut se faire chez les bébés âgés de 3 à 10 mois. Le casque va canaliser la croissance du crâne en guidant sur les zones à rediriger et encourager la croissance dans les zones qui font défaut, grâce à la présence de vide. Il a été démontré que commencer tôt le traitement réduisait la durée totale. Le moment optimal pour commencer le traitement avec un casque Kinoo est un peu avant 6 mois pour les déformations importantes et n’est plus efficace après 10 mois.
Les gens peuvent remarquer le casque de votre bébé simplement parce qu’ils sont curieux. Cela peut être également l’occasion de sensibiliser les autres à la plagiocéphalie. Ne vous inquiétez pas, le temps passera vite (quelques mois) et vous serez satisfait du résultat.
Malheureusement, le crâne se durcit et la croissance du cerveau ralentit généralement vers l'âge de deux ans, date à laquelle la forme de la tête est généralement définie pour la vie. Le traitement par casque crânien ne peut plus corriger les zones aplaties au-delà de 1 an.
Le maître mot de la prévention de la plagiocéphalie est de faire bouger votre bébé ! Le positionnement prolongé d’un bébé dans des sièges auto, des transats et des balançoires augmente le risque de développer une plagiocéphalie. En effet, l’appui sur le crâne du bébé pendant de longs moments contre une surface rigide et inflexible guide la croissance dans des zones sans appui et provoque la déformation. Il est donc important de restreindre au maximum l’utilisation du transat et du cosy et d’apprendre à votre bébé à mieux bouger.
Oui. PROTEOR travaille étroitement avec les équipes médicales et réalise le traitement à la suite d’une prescription : la Haute Autorité de Santé a publié en 2020 un guide dans lequel elle précise que ce sont les neurochirurgiens, les chirurgiens maxillo-faciaux ou les chirurgiens plastiques pédiatriques qui sont à même de prescrire une orthèse crânienne. https://www.has-sante.fr/jcms/p_3160772/fr/prevenir-la-plagiocephalie-sans-augmenter-le-risque-de-mort-inattendue-du-nourrisson#toc_1_1_1
La même année que les recommandations de couchage sur le dos en 1992, la Communauté Européenne a imposé les cosys dans les voitures et leur utilisation s’est nettement généralisée en dehors des véhicules. Les produits dérivés (nacelle, cocon, transat….) sont reconnus actuellement par la communauté scientifique comme les pires facteurs dans l’augmentation des plagiocéphalies positionnelles. Le lien entre les recommandations de coucher les nourrissons sur le dos et la plagiocéphalie n’est pas avéré et il reste recommandé de coucher son bébé sur le dos pour réduire les risques de décès liés au syndrome de la mort subite du nourrisson ou à un étouffement. Depuis que les pédiatres et les généralistes demandent aux parents de ne plus faire dormir Bébé sur le ventre, la mort subite du nourrisson a reculé de 78 % en l’espace de 20 ans. C’est donc très efficace !
Le meilleur moyen de savoir si votre bébé a besoin d'un casque crânien est de consulter un médecin spécialiste de la plagiocéphalie.
La plagiocéphalie n’aura aucun effet néfaste durable sur le développement neurologique de votre bébé. Cependant de nombreux médecins reconnaissent maintenant que les anomalies du crâne associées à une plagiocéphalie modérée ou grave peuvent avoir des implications fonctionnelles importantes pour votre bébé, maintenant et plus tard dans la vie.
La plupart des bébés s'adaptent rapidement au casque Kinoo. Généralement, dès la deuxième journée, le bébé est habitué.
La durée du traitement dépend de l’âge de votre bébé et du stade de la déformation crânienne au début du traitement. Il a été démontré que le début du traitement entre quatre et six mois (période de croissance rapide de la tête) en réduisait sa durée globale. La plupart des traitements durent entre cinq semaines et quatre mois. L’étude, réalisée de mars à avril 2019 sur 37 patients PROTEOR ayant fait faire un/des casque(s) en 2017, 2018 et 2019, montre que la durée moyenne de traitement était de 4,8 mois.
Le traitement pour une orthèse de correction crânienne va canaliser la croissance du crâne en appuyant légèrement sur les zones à rediriger et encourager la croissance dans les zones qui font défaut, grâce à la présence de vide. La croissance naturelle du cerveau est rapide au cours des 6 premiers mois de la vie, puis ralentit à partir de 6 mois. Après 10 mois la croissance n'est pas suffisante pour assurer une correction de la déformation crânienne. Plus le traitement commence tôt, plus le résultat peut être obtenu rapidement. Cependant, plus la déformation du crâne est avancée, et ce quel que soit l'âge du bébé, plus la correction de la forme de la tête sera longue.
La plupart des bébés n’ont besoin que d’un seul casque Kinoo durant la durée du traitement. Cependant, la déformation crânienne initiale, l'âge et la croissance de chaque bébé sont uniques. Il est possible que l’équipe pluridisciplinaire spécialiste de la plagiocéphalie, décide que votre bébé doive bénéficier d'un deuxième casque Kinoo pour terminer le traitement. Afin de garantir un résultat optimum, votre bébé pourra bénéficier d’un second casque Kinoo sans surcoût.
En cas de non-traitement, la plagiocéphalie aura des effets esthétiques durables et la tête restera déformée à l’âge adulte. Le développement de votre enfant ne dépend pas de la forme de son crâne, mais de la richesse de ses expériences sensorielles et motrices.
Malheureusement, étant donné que la croissance du crâne est complètement terminée à l'âge de 2 ans, le traitement par orthèse crânienne ne peut être utilisé pour corriger une forme de tête anormale chez l'adulte.
Non, absolument pas. Le scanner Peel3D utilisé pour faire cette prise d’empreinte 3D n’utilise pas les rayons X, mais des milliers de photos et est donc totalement inoffensif pour la santé de votre bébé.
Oui, car nous savons que les bras de papa et maman sont les plus rassurants du monde. Vous pouvez ainsi garder votre enfant dans vos bras durant la prise d’empreinte 3D du crâne de votre bébé. Quelques minutes suffisent pour obtenir un scan ultra précis, malgré les mouvements des enfants.
Obtenir une image précise de la tête de votre bébé est très important car plus l'image est précise, meilleurs seront l'ajustement et le résultat final. Le « bonnet » est utilisé pour lisser les cheveux de votre bébé et lui épouser la forme de la tête.
De manière générale, les enfants s'adaptent très vite à toutes les nouvelles situations. La plupart des bébés s'adaptent rapidement au casque Kinoo. Généralement, dès la deuxième journée le bébé est habitué. Le casque Kinoo va rapidement faire partie de lui. De plus, le système unique de fermeture du casque Kinoo a été conçu pour qu’un enfant n’arrive pas à l’ouvrir.
Au-delà de la période d’adaptation, le casque Kinoo doit être porté 20 heures par jour pour obtenir un résultat optimal dans les meilleurs délais.
Afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles pour votre bébé, si le bilan initial du pédiatre montre qu’il ne tourne pas bien la tête, une rééducation devra lui être proposée. La kinésithérapie spécialisée associée au casque, a montré être la stratégie la plus efficace aussi bien pour optimiser les résultats du casque (correction esthétique), que pour prévenir les risques de conséquences sur le développement sensoriel et moteur de l’enfant. Toutes les personnes actrices du quotidien (maman, papa, grands-parents, oncles et tantes, assistantes maternelles, employés de garderies, etc.) doivent comprendre à quel point il est important de suivre avec attention et assiduité le protocole de traitement. Le casque Kinoo doit être porté 20 heures par jour. Il est également important d’honorer tous les rendez-vous de suivi.
Non, les casques pour la correction de la plagiocéphalie ne sont pas pris en charge par les Caisses d’Assurance Maladie en France.
Afin de garantir la qualité du produit, l'expertise de notre personnel et la cohérence de notre processus de fabrication, le casque Kinoo n'est disponible que dans nos Centres d’Orthopédie Experts. Courant 2020-2021, de nouveaux Centres Experts PROTEOR ouvriront.
Non, votre bébé n’aura pas mal avec le casque. Le casque va modifier les appuis sur le crâne et va remodeler la tête de votre enfant. Il va canaliser la croissance du crâne en appuyant légèrement sur les zones à rediriger et encourager la croissance dans les zones qui font défaut, grâce à la présence de vide dans le casque. Il est possible que de petites rougeurs apparaissent sur le crâne, mais celles-ci vont rapidement disparaître. Si ce n’est pas le cas, tournez-vous vers votre orthoprothésiste qui ajustera peut-être le casque.
D'une manière générale, l'enfant doit porter le casque 20h/24h. En cas de fièvre ou de rougeur, cette durée doit être adaptée.
D'une manière générale, pour une brachycéphalie, on préconise le casque au dessus de 95% et pour une plagiocéphalie au dessus de 9,5% mais surtout si l'on aperçoit un décalage au niveau des oreilles.
En cas de grosse fièvre, nous déconseillons le port du casque. Cependant, s'il s'agit d'une fièvre modérée, nous suggérons aux parents de faire selon l'état de leur enfant. En effet, certains nourrissons avec un peu de fièvre ne se sentent pas bien tandis que d'autres restent en pleine forme.
Nous conseillons de laisser cicatriser la plaie avant de remettre le casque, dans la mesure où la plaie est importante avec risque d’infection. Si la plaie est juste une griffure, le casque peut être remis sous surveillance de l’évolution de la plaie. Si la plaie s’aggrave, retirez le casque aussitôt jusqu’à cicatrisation.
Il est tout à fait normal que le casque de votre enfant bouge un peu dans la journée. Le léger espace dans le casque est prévu pour la croissance de bébé. Il est également normal d’avoir à repositionner le casque de bébé dans la journée, comme on remet en place un vêtement par exemple. Bien entendu, cela doit rester raisonnable : il ne faut pas avoir à le faire toutes les 30 minutes.
Nous vous conseillons de nettoyer le casque (la partie grise) avec un gant de toilette imbibé d'eau et de savon. En revanche, nous vous déconseillons fortement l'utilisation d'alcool : vous risquez d'abîmer la peau de votre enfant si vous n'attendez pas suffisamment longtemps pour remettre le casque. Concernant les housses, lavez-les au savon de Marseille et non à la lessive pour limiter les risques d'irritations 2 à 3 fois par semaine, en fonction de la chaleur et de la transpiration.
Il est primordial que le personnel de crèche ou la nounou comprennent le traitement de la plagiocéphalie de votre bébé par le casque. Pour cela, il est important de prendre du temps pour leur expliquer. Vous pouvez leur montrer le "Guide Parents" de la solution Kinoo, ainsi que le site internet www.kinoo.proteor.fr. Nous vous conseillons de leur fournir une copie du protocole d'adaptation et de l'ordonnance du casque. Rassurez-vous, en général le personnel de la petite enfance est compréhensif et applique le protocole du port du casque.
Plusieurs conseils à suivre : • Lavez les pads en tissu régulièrement au savon de Marseille (et non à la lessive) • Hydratez bien la peau de bébé avec votre hydratant habituel ou une crème type Cicalfate d’Avène • Retirez le casque de votre enfant pendant quelques jours le temps de laisser reposer la peau Contactez votre orthoprothésiste si l’irritation persiste, il se peut que l’appui soit à adapter.
Pour le confort de votre enfant, nous vous conseillons de couper ses cheveux avant le port du casque. Il transpirera moins et cela permettra un meilleur maintien du casque. Ne vous inquiétez pas, les cheveux repoussent vite ! Si vous avez du mal à envisager le passage chez le coiffeur, vous pouvez essayer tel quel, et voir si votre bébé le supporte bien et si le casque ne bouge pas trop. Sinon, vous pouvez juste couper les cheveux sur les côtés et laisser un petit palmier sur le dessus de la tête de bébé.